Burkina.jpg

 BURKINA FASO

Kongoussi

Depuis 2019

Nombre d'enfants aidés | 271

Action | Financement des livres et fournitures scolaires ainsi que le matériel nécessaire pour la création d'un jardin et d'un potager 

Acteur sur le terrain | Collège Privé Sainte Bernadette de Kongoussi

Le foyer Ste Bernadette accueille depuis 2005 des jeunes filles pauvres ou orphelines du Burkina Faso, victimes de divers problèmes dont notamment les mariages forcés, les grossesses non désirées, ou l’analphabétisme. Le Collège Sainte Bernadette de Kongoussi, créé en 2007, est une extension du Foyer Sainte Bernadette qui permet de leur apporter une éducation de niveau collège et lycée, de la 6ème à la terminale. Il est situé à l'entrée de la ville de Kongoussi, à environ 110 km au nord de la capitale Ouagadougou. Le foyer, créé à l'initiative de la Communauté des Sœurs de l’Immaculé Conception de Ouagadougou en 2005 pour 45 filles, accueille aujourd’hui 210 filles, et le Collège compte 268 élèves. 

Ces dernières années, les ravages du terrorisme sont terribles à travers le Burkina Faso – plus de 1 600 morts et 1 million de déplacés en cinq ans – et Kongoussi n’est pas épargné. C’est une des villes qui a accueilli en nombre des « déplacés internes » qui ne cessaient d’arriver des villages touchés par les attaques terroristes. Des sites d’accueil de fortune, et la solidarité des familles locales accueillant les personnes les plus fragiles dans leurs maisons continuent d’attirer de nouveaux arrivants, et les problèmes sanitaires et sociaux sont immenses.

« L'école, chez nous, est le lieu propice pour inculquer aux jeunes les grandes valeurs humanistes dont ils ont besoin pour bâtir un monde de paix, de Fraternité. En un mot, un monde plus juste. »

Sœur Marguerite

Le Foyer Ste Bernadette continue sa mission d’accueil et d’éducation de filles dans ce contexte difficile. Sœur Marguerite qui a lancé le programme avec Educadev il y a 2 ans a rejoint depuis octobre une autre école au Burkina, et c’est la nouvelle Directrice Sœur Rachelle qui est désormais notre contact.

EDUCADEV a pu financer les livres et fournitures de toutes les classes au rythme des renouvellements nécessaires. En 2020, l’aide a aussi permis de financer un jardin et un potager pour que les élèves aient des produits frais produits sur place. L’indépendance alimentaire et la qualité de l’alimentation des élèves devenaient de vrais enjeux sur lesquels Educadev a souhaité aussi apporter son soutien.

Le premier semestre de l’année 2020 aura été marqué par les triples dégâts du terrorisme, de la Covid 19 et de graves inondations suite à des pluies torrentielles d’Avril à Juin. Sœur Marguerite qui dirigeait jusqu’en octobre le Collège et le Foyer St Bernadette reconnaissait « ne plus savoir où donner de la tête » entre ces 3 calamités qui rendaient extrêmement compliquées l’éducation bien-sûr, mais aussi le bien-être matériel et même l’alimentation des jeunes filles que nous aidons depuis 2 ans. L’action locale des terroristes est restée présente dans le secteur malgré les situations de détresse liées au confinement et au contexte sanitaire.

Collège et lycées ont été fermés le 16 Mars et sont restés 3 mois sans activité. Les élèves du Collège Ste Bernadette ont été contraintes de retourner dans leurs familles respectives. Le gouvernement avait organisé des séances de cours à la télévision et à la radio, mais de nombreux enfants issus de familles modestes n’avaient pas accès à ces outils de communication pour suivre les cours.

C’est à l’issue des 3 mois de confinement que les classes d’examen ont repris les cours pour la préparation immédiate au BEPC et au BAC. Les écoles ont reçu des masques, du savon et des lave-mains pour chaque classe, qui sont toujours utilisés actuellement.

Heureusement, la rentrée a pu se faire pour toutes les classes le 1er octobre, la reprise ayant été autorisée par le Ministère après les grandes vacances. Les mesures sanitaires restent toujours en vigueur, et le dédoublement de certaines classes n’est plus nécessaire comme en juin car il n’est obligatoire que pour les classes au-delà de 50 élèves, ce qui n’est plus le cas au Collège Ste Bernadette.

Sœur Rachelle qui a pris la suite de Sœur Marguerite à la Direction du Collège et du foyer se réjouit d’une relative accalmie depuis cette rentrée : « Nous avons bien débuté notre année scolaire le 1er octobre et tout semble aller pour le mieux. Côté sécurité tout est stable pour le moment. Grâce à votre aide, nous avons pu acheter les fournitures scolaires et planter des arbres fruitiers dans le potager. Et nous bénéficions déjà de certains fruits et légumes».

© Association Educadev

Educadev

 c/o Jean-Luc COLIN

157 rue Francis de Pressensé 69100 VILLEURBANNE  - France